International Conference 2018

poster_F4_transatlantiques

Fribourg–Paris–Nova-Friburgo. Grégoire Girard et les pédagogies transatlantiques

Colloque international (7-8 septembre 2018, Université de Fribourg-Pérolles A230)

Vendredi 7 septembre (Auditoire A230)

9.00 : Accueil

Président de séance : Lorenz Wepf (Fribourg) & Jean-Luc Gurtner (Fribourg)

09.30-10.00 : Alexandre Fontaine (Lausanne, Fribourg & ENS-Ulm Paris) & Beat Bertschy (Fribourg) | Lancement du Cercle d’études Grégoire Girard | Eröffnung des Forschungskreises Gregor Girard.

10.00-10.50 : Maria Helena Camara Bastos (Porto Alegre) | Éducation publique et indépendance en Amérique latine et au Brésil : la méthode mutuelle et ses réceptions au 19e siècle

10.50-11.40 : Peri Mesquida (Curitiba-Paraná) | Un dialogue transatlantique sur l’éducation du peuple : Grégoire Girard et Paulo Freire

11.40-12.30 : Paola Lopes Garcia (Fribourg) | Histoires et mémoires des émigrés suisses à Nova Friburgo

Présidents de séance : Nathalie Dahn-Singh (Lausanne) et Xavier Gendre (Fribourg)

13.45-14.35 : Marianne Helfenberger (Zurich) | Schulcurriculum in Costa Rica als transatlantischer Wissenstransfer in der zweiten Hälfte des 19. Jahrhunderts

14.35-15.25 : Antoine Savoye (Paris 8) & Laurent Gutierrez (Nanterre) | L’Education nouvelle européenne à la conquête des Amériques : une expansion en demi-teinte

15.25-16h15 : Patrick Cabanel (EPHE Paris) | Le concept de laïcité scolaire dans l’espace transatlantique

16.45-17.15 : Juliette Dumont (Paris 3) | Le projet « Transatlantic cultures. A Digital Platform for Transatlantic Cultural History. 1700 to now »

17.30-18.30 : Conférence de Mauricio Pinheiro (Berthoud) – De Nova Friburgo à Berthoud, en passant par la Sorbonne. Un parcours dans l’école publique brésilienne

Samedi 8 septembre (Auditoire A230)

9h15 : Accueil

Présidents de séance : Karin Manz (Zurich) & David Aeby (Fribourg) 

9.30-10.20 : Fritz Oser (Fribourg) | Gregor Girard und seine Pädagogik als Verteidigung des Kindes.

10.20-11.10 : Marie Vergnon (Caen) | New Harmony, la rencontre américaine d’Owen et Pestalozzi.

11.10-12.00 : Felipe Ziotti Narita (São Paulo) | Savoirs scolaires et morale sociale en circulation au Brésil : l’espace atlantique et le problème des transferts culturels au 19e siècle

Présidents de séance : Giorgia Masoni (Lausanne) & Damien Savoy (Lausanne)

13.20-14.10 : Viktoria Boretska (Vienne) | Johnny’s teaching machine in Ivan’s classroom : A Soviet life of American educational technology

14.10-15.00 : Jean-Charles Geslot (Versailles Saint-Quentin) | Des livres et des hommes : sur les modalités des transferts culturels dans le domaine de l’éducation artistique entre l’Europe et l’Amérique dans la deuxième moitié du XIXe siècle

15.00-15.50 : Daniel Tröhler (Vienne) | The power of discourses and the itineraries of educational ideas. The establishment of American Pragmatism in the transatlantic context

15.50-16.45 : Vincent Peillon (Paris – Ministre de l’Éducation nationale) | Conclusion du colloque

——————

Le Cercle d’études Grégoire Girard / Forschungskreis Gregor Girard organise un colloque international à Fribourg (site de Pérolles – Auditoire A230) les 7 et 8 septembre 2018. Les participantes et participants  (Brésil, Autriche, Suisse, France, Ukraine) de cet événement se réunissent sous la thématique « Fribourg-Paris-Nova Friburgo. Grégoire Girard et les pédagogies transatlantiques ».

Ce colloque, qui s’insère dans les événements commémorants le bicentenaire de l’émigration fribourgeoise à Nova Friburgo (1818-2018), aura pour objectif d’analyser la réception de la méthode mutuelle par le Père Girard, une méthode inventée aux Indes puis importée en Angleterre avant d’être étudiée par les Français et mise en place rapidement sous la Restauration. Dans les Amériques et au Brésil plus particulièrement, la méthode a connu des réalisations parmi les plus concrètes. Il s’agira donc de positionner le modèle fribourgeois au sein d’un panel d’expériences internationales et d’analyser minutieusement l’œuvre de Girard à l’échelle transatlantique. On le sait également, le cordelier fribourgeois s’est constamment nourri d’expériences pédagogiques en circulation. Son œuvre, comme celles des pédagogues-savants de son temps, s’est élaborée à partir d’emprunts. Les circulations de savoirs pédagogiques sont à cette époque particulièrement intenses, aussi le colloque souhaiterait-il éclairer les dynamiques et les processus circulatoires dans l’espace transatlantique.

Enfin, ce colloque regroupera un cercle de spécialistes, un réseau international qui aura ensuite pour fonction d’étudier la diffusion de l’œuvre de Girard dans les environnements respectifs de chaque chercheur.e, que ce soit au Brésil, en France ou encore en dans l’espace germanique et en Italie, pour ne prendre que les principaux espaces où les Girardines furent transférées.